Comment fonctionnent la Mindfulness, la Sophrologie et l'Hypnose et
articles scientifiques

Des études scientifiques menées sur la MINDFULNESS ont montré que son efficacité est multiple. Elle est de plus en plus utilisée dans de nombreux hôpitaux notamment dans les centres antidouleur. Elle est aussi utilisée dans les hôpitaux psychiatriques, Christophe André a été un précurseur en France en l'utilisant en tant que psychiatre. On peut dire que la Pleine Conscience protège notre cerveau, de nombreuses recherches scientifiques démontrent l’action de la méditation de Pleine Conscience sur le cerveau (Dr Lutz dans l'article du CNRS) et autres articles scientifiques en bas de page.

Le cerveau met alors en place de nouveaux schémas cognitifs. (cf. Mathieu Ricard)
La Sophrologie permet, d'une autre façon, de libérer le corps du stress et des tensions. L’hypnose permet d’atteindre rapidement un état modifié de conscience dans lequel l'attention peut être orientée vers un but spécifique.
En associant la Sophrologie, la Pleine conscience et l’Hypnose lors des séances, de nouvelles capacités se mettent en place.
Ainsi, la Méditation de Pleine conscience associée à la Sophrologie et, si besoin à l’Hypnose permettent une véritable transformation de l'être humain.

Ainsi, la Méditation de Pleine conscience associée à la Sophrologie et, si besoin à l’Hypnose permettent une véritable transformation de l'être humain.
Vous pourrez au travers des séances que je propose :
- retrouver confiance en vous,
- réussir à suivre un régime alimentaire, à perdre du poids,
- calmer des douleurs, des acouphènes, préparer une opération,
- mieux vivre une solitude ou une séparation,
- mieux connaître vos besoins,
- écouter votre corps et prendre soin de vous,
- mieux vivre le regard des autres,
- mieux vivre les critiques et reproches,
- mieux connaître ce qui est bon pour vous,
- aborder des situations difficiles de santé ou de vie avec une profonde force intérieure,
et de façon générale,
- rester en équilibre quelle que soit la situation ... .

Pendant la Pandémie, les séances se font sur Skype. La 1ère demi-heure de la 1ère séance est gratuite pour vérifier que ça fonctionne bien pour vous.Vous pouvez choisir de poursuivre ou non la séance au bout de la demi-heure.
Les résultats obtenus actuellement lors des séances en ligne sont équivalents aux séances en présentiel.
Les séances seront proposées quand les conditions sanitaires le permettront sur Bussigny près Lausanne près de la gare, dans la région de Nyon et sur Genève (vendredi seulement) rue St Georges. 
Pour davantage d'informations sur les séances, aller sur la page du site Séance individuelle 


Références scientifiques pour la Méditation de Pleine Conscience et sur la Sophrologie

D’après Mme Thanh-Lan Ngô, Docteur, M.D., M.Sc, FRCPC, des recherches sur la Mindfulness ont permis de constater :
- Une association entre la quantité de pratique en méditation et la diminution des symptômes anxieux et dépressifs (p. ex., Lykins et Baer, 2009) https://psycnet.apa.org/record/2009-17571-004

-Selon Keng et al. (2011), la pleine conscience est associée à des indicateurs de santé psychologique tels un niveau plus élevé d’affect positif, de satisfaction de vie, de vitalité, de régulation émotionnelle adaptée et des niveaux inférieurs d’affect négatif et de symptômes psychopathologiques. Elle semble réduire la réactivité à des stimuli émotionnels et améliorer le bien-être psychologique. 

- Une amélioration des fonctions immunitaires (Carlson, Speca, Faris et Patel, 2007 ; Davidson et al., 2003),
 
- La diminution de l’inflammation (Pace et al., 2009 ; Rosenkranz et al., 2013), la diminution de la réactivité du système nerveux autonome avec une plus grande diminution des niveaux de cortisol que l’entraînement à la relaxation (Tang et al., 2007),

- La diminution de la tension artérielle (Carlson et al., 2007),
-
- L’augmentation de l’activité de la télomérase (Jacobs et al., 2010),

 - L’augmentation du taux de mélatonine urinaire et plasmatique (Harinath et al., 2004 ;Massion, Teas, Hebert, Wertheimer et Kabat-Zinn, 1995 ; Solberg, Halvorsen et Holen, 2000 ; Tooley et al., 2000) et
L’augmentation du taux plasmatique de sérotonine (Bujatti et Riederer, 1976 ; Solberg et al., 2000 ; Walton, Pugh, Gelderloos et Macrae, 1995).

- Le programme d’entraînement à la gestion du stress basé sur la pleine conscience (Mindfulness-Based Stress Reduction ou MBSR) améliore la qualité de vie chez les patients souffrant de douleur chronique (p. ex., Randolph, Caldera, Tacone et Greak, 1999), de fibromyalgie (Goldenberg et al., 1994), de cancer (Carlson, Ursuliak, Goodey, Angen et Speca, 2001) et de l’infection au VIH (Duncan et al., 2012).


Références scientifiques pour la sophrologie

1. L’accompagnement des personnes en fin de vie, Ducloux, InfoKara, 2004
2. Impact de la sophrologie sur la tolérance des séances de ventilation non invasive chez des patients en insuffisance respiratoire aiguë, Constantin et al, Annales françaises d’anesthésie et de réanimation, 2009
3. Efficacité de la sophrologie dans le traitement de l’insomnie chronique, Stal et al, 2000.
4. En 2018 la revue Pediatric pulmonology publie une étude sur l’efficacité de la sophrologie associée à la physiothérapie pour les enfants asthmatiques

.... Autres ouvrages et articles de presse et vidéo YouTube

- La méditation dans le vieillissement : impact sur le bien-être, la cognition et le cerveau de la personne âgée
Inès Moulinet, Edelweiss Touron, Gaël Chételat  Dans Revue de neuropsychologie 2018/4 (Volume 10), pages 304 à 312


- La mindfulness et ses applications Vidéo sur YouTube avec F. Bourgognon, psychiatre.

Website was started with Mobirise